Les intervenants

Littéraire

Marielle Macé est spécialiste de littérature française moderne. Directrice de recherche au CNRS , elle est aussi directrice d'études à l’EHESS. Elle enseigne la littérature française et la pensée littéraire à l'EHESS et à la New York University. Au carrefour de la littérature moderne et des sciences sociales (philosophie, esthétique, sociologie, anthropologie), elle travaille à la construction d'une stylistique critique de l'existence. Cette démarche nourrit les analyses et les publications qu'elle consacre à Baudelaire, Balzac, Proust, Kafka, Valéry, Pasolini mais aussi Simmel, Mauss, Foucault, Bourdieu et d'autres encore. Elle est membre du comité de la revue Critique.  Sa recherche a porté successivement sur le genre de l'essai, sur la mémoire littéraire, sur les conduites de lecture et l'expérience esthétique, et sur un renouveau de la pensée du « style », elle oriente désormais cette réflexion générale sur la qualification des « formes de vie » et la part qu'y prend la littérature vers un horizon résolument critique, en consacrant des travaux à la question de la colère, aux vies précaires, à l'engagement documentaire, et aux politiques de l'hospitalité.

Philosophe

Claire Marin est philosophe et membre du Centre international d’études de la philosophie française contemporaine à l’École normale supérieure et professeur de philosophie en classes préparatoires. L’Académie nationale de médecine lui décerne le prix Jean Bernard pour son livre Hors de moi en 2008, et elle reçoit en 2010 le Prix Pierre Simon Éthique et Société, dans la catégorie Éthique et réflexion pour Violences de la vie, violences de la maladie.    

Philosophe

Jean-Luc Marion est historien de la philosophie, phénoménologue et aussi théologien, il est membre de l'Académie française depuis 2008. Ancien professeur à l'université Paris-Sorbonne, également docteur honoris causa de nombreuses universités étrangères, il enseigne à University of Chicago, où il a succédé à Paul Ricoeur. Le Grand prix de l'Académie française lui a été décerné en 1992 pour l’ensemble de son oeuvre. Ses ouvrages sont traduits en quatorze langues. Il dirige la collection Épiméthée, aux puf depuis 1981. Il est chevalier de la Légion d’honneur, et membre de l’Académie française depuis 2008.

Professeur, romancier et essayiste
Professeur, romancier et essayiste

Éric Marty est professeur de littérature contemporaine française à l’Université Paris VII- Diderot à Paris. Romancier et essayiste, il a édité les œuvres complètes de Roland Barthes et est directeur de collection aux éditions Manucius. Membre sénior de l’Institut Universitaire de France, Éric Marty a aussi été chercheur au CNRS et enseignant à l’Institut Français du Royaume-Uni. Il est membre du Centre d’Études et de Recherches Interdisciplinaires en Lettres Arts Cinéma.

Francis Métivier est professeur de philosophie, il enseigne à l'université de Tours (spécialiste d'esthétique et d'éthique) et au lycée Duplessis-Mornay de Saumur. Il est également musicien, performeur et romancier, il est le créateur du Rock'n philo live, performance où il interprète des morceaux rock dont il explique le questionnement philosophique. Il est chroniqueur sur Le Plus, site du Nouvel Obs où il propose tous les week-end une chronique sur l'actualité vue par les philosophes, et directeur de la collection Open philo aux Éditions Le Passeur.

Écrivain et critique d'art
Écrivain et critique d'art

Catherine Millet est écrivain, commissaire d’expositions et critique d’art, qui, depuis près de trente ans, joue un rôle central dans le domaine de l’art contemporain en France. Elle écrit comme critique d’art aux Lettres françaises, hebdomadaire culturel dirigé par Louis Aragon, et publie dans de nombreuses revues d’art en France et à l’étranger, telles que Opus, Connaissance des arts ou Flash Art, et participe à la création de la revue l’Art vivant, éditée par la galerie Maeght. Elle a cofondé la revue Art Press  dont elle est toujours directrice de la rédaction. En 1971 et 1977, elle est commissaire pour la Biennale de Paris, et dans le cadre des échanges culturels organisés par l’AFAA (aujourd’hui Institut français), elle organise des expositions d’artistes français à l’étranger. En 1989 elle est nommée commissaire pour la France à la Biennale de São Paulo au Brésil dont la sélection remporte le prix de la meilleure participation nationale. En 1995, commissaire du pavillon français à la Biennale de Venise elle choisit César qui réalise à cette occasion une œuvre monumentale.

Écrivain et éditeur
Écrivain et éditeur

Ecrivain et éditeur, Olivier Mongin dirige la revue Esprit depuis fin 1988. Membre du comité de rédaction de la revue Urbanisme et co-fondateur de la revue Tous urbains, il est vice-président du Syndicat de la presse culturelle et scientifique, il a enseigné la philosophie politique à l’Université Lyon II et au Centre Sèvres à Paris. Il  également co-animé la collection « la Couleur des idées » au Seuil et la collection « Questions de société » chez Hachette. Parmi ses publications, on signalera deux ouvrages sur Paul Ricoeur (il est membre du comité éditorial nommé de son vivant par celui-ci), un livre sur la vie intellectuelle française et européenne, et une trilogie des passions démocratiques au Seuil (La peur du vide, La violence des images, Eclats de rire) qui s’interroge sur le monde de l’après 1989. Dans La condition urbaine. La ville à l’heure de la mondialisation  (Seuil, 2005) et La ville des flux. L’envers et l’endroit de la mondialisation urbaine, Fayard, 2013, il propose une approche de la mondialisation que ne saurait résumer l’approche par la seule économie et qui tient compte des dynamiques territoriales en cours. Olivier Mongin publiera à l’automne chez DDB Les promesses non tenus de la démocratie. Une reprise de Paul Ricoeur

Jean-Claude Monod est un ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé et docteur de philosophie. Il est membre des Archives Husserl, chargé de recherches du Centre national de la recherche scientifique. Il enseigne au département de philosophie de l'École normale supérieure. Il est membre du comité de rédaction de la revue Esprit depuis 1996, et co-dirige avec Michaël Fœssel la collection « L’ordre philosophie » aux éditions du Seuil. Ses travaux portent sur la philosophie allemande post-hégélienne ainsi que la philosohpie française contemporaine, la philosophie politique, la phénoménologie et les sciences humaines. Il reçoit en 2013 la Médaille de bronze du CNRS, qui récompense le premier travail d'un chercheur et fait de lui un spécialiste dans son domaine. 

Philosophe et journaliste
Philosophe et journaliste

Géraldine Muhlmann est journaliste et politologue. Professeur de science politique à l'université Paris 2 Panthéon-Assas, elle est membre du Centre d'études et de recherches de sciences administratives et politiques (CERSA). Ses recherches portent sur la sociologie des médias et la philosophie politique.
 

Psychologue

Tobie Nathan est professeur émérite de psychologie clinique et de psychopathologie à l'université de Paris-VIII. Depuis plus de quarante ans, il se consacre à la prise en charge psychologique des patients migrants. Il est à l’origine de la première consultation d’ethnopsychiatrie, à l’hôpital Avicenne de Bobigny, en 1980. Il a fondé en 1993 le Centre Georges-Devereux, centre universitaire d'aide psychologique aux familles migrantes, au sein de l'UFR de psychologie, pratiques cliniques et sociales à l'université de Paris 8, centre qu'il a dirigé de 1993 à 1999. Diplomate, détaché de l’université, il a rempli les fonctions de directeur du Bureau régional de l’Agence Universitaire de la Francophonie pour l’Afrique des Grands Lacs à Bujumbura, au Burundi, puis de Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle à Tel Aviv, et à Conakry en Guinée. Il a également effectué de nombreuses recherches à l’étranger sur les dispositifs traditionnels de soins destinés aux patients souffrant de désordres psychologiques. Il a fondé la première revue francophone d’ethnopsychiatrie, Ethnopsychiatrica (1978-1981), et la Nouvelle Revue d'ethnopsychiatrie (1983 -1998). Depuis 2000, il dirige la revue Ethnopsy/Les mondes contemporains de la guérison. Il signe chaque mois la rubrique Pensées d'ailleurs dans Philosophie magazine. Son expérience clinique et ses recherches l’ont amené à poser les bases d’une théorie générale de l’influence thérapeutique. Il a notamment écrit sur la psychopathologie de la migration, sur les dérives sectaires, sur l’interprétation des rêves etc. Son œuvre, profuse, étendue, reçoit une audience importante, tant en France qu’à l’étranger.

Chirurgien

est professeur de chirurgie digestive à l’université Paris-Diderot (Paris 7). Il est également chef du service de chirurgie colorectale à l’hôpital Beaujon (AP-HP Clichy, France).  

Philosophe et urbaniste
Philosophe et urbaniste

Thierry Paquot est professeur émérite à l'Institut d'urbanisme de Paris. Philosophe de l'urbain, il participe depuis plus de trente ans aux débats sur la ville, l'architecture et l'urbanisation. Il dénonce dans ses écrits l'urbanisme de l'ère productiviste et propose des alter-architectures au nom de l'écologie existentielle. Il a été éditeur de la revue Urbanisme (1994-2012), et producteur des émissions Permis de construire sur France Culture (1996-2000) ainsi que Côté Villes dans l'émission « Métropolitains » (2000-2012) sur France Culture. Il est membre des rédactions des revues Esprit, HermèsBooks, Diversité, Scape (Pays-Bas), Localities (Corée du Sud) et Urban (Italie). Il est membre de la Commission du Vieux Paris, président du Conseil d'orientation scientifique du Learning Center sur la « ville durable » à Dunkerque (La Halle-aux-Sucres) et de l'association Image de la ville, qui programme chaque année deux festivals à Aix-en-Provence.   

Philosophe et écrivaine
Philosophe et écrivaine

Docteur en philosophie, Chiara Pastorini a fait ses études entre l’Italie, les États-Unis et la France, et soutenu sa thèse de doctorat sur Ludwig Wittgenstein à Paris 1-Sorbonne. Elle a enseigné ensuite au sein de l’université Paris 7 Diderot. Elle collabore régulièrement à Philosophie Magazine et elle conçoit le scénario de la page BD "L’atelier philo" dans la revue belge Philéas et Autobule. Elle est la fondatrice du projet d'initiation ludique à la philosophie pour les enfants à partir de 3-4 ans, Les petites Lumières, qui combine la philosophie et l'art pour les accompagner dans l'exploration des concepts.

Romancier, philosophe et essayiste
Romancier, philosophe et essayiste

Pierre Péju est romancier, essayiste et philosophe. Étudiant engagé à la Sorbonne en 1968, il crée et anime alors une revue «poétique et politique» nommée Chute libre. Il a obtenu un DESS de psychologie clinique. Ayant écrit des essais sur la philosophie de l'enfance, Pierre Péju a notamment enseigné au Collège International de Philosophie où il a tenu un séminaire intitulé Penser l’enfant. Pierre Péju a également publié plusieurs ouvrages sur les thèmes de l’enfance et la philosophie, des théories du conte et le romantisme. Il anime depuis 2014 un atelier d’écriture NRF, aux éditions jeune Gallimard.                              

Médecin et chroniqueur
Médecin et chroniqueur

Patrick Pelloux est praticien hospitalier en médecine d'urgence exerçant au SAMU de Paris basé à l'Hôpital Necker-Enfants malades, syndicaliste et écrivain. Il est aussi chroniqueur :  il a notamment collaboré au journal satirique Charlie Hebdo et à partir d’avril 2018 au journal Siné Mensuel. Il a présenté jusqu’en juin 2018 une chronique médicale dans Le Magazine de la santé sur France 5.  Il se distingue surtout par son implication dans la défense de l'hôpital public et du service public. Depuis 1997 fondateur et président de l'Association des médecins urgentistes de France (AMUF), regroupant aujourd’hui 2000 médecins urgentistes, il siège depuis décembre 2015 à la commission médicale d’établissement (CME) de l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP).

Corine Pelluchon est professeur de philosophie à l’université Paris-Est-Marne-La-Vallée, et collabore régulièrement au blog de philosophie du journal Libération. Elle est spécialiste de philosophie morale et politique et d’éthique appliquée (éthique médicale et biomédicale ; éthique et politique de l’animalité ; éthique et politique de l’environnement). Elle est membre du conseil scientifique de la fondation Nicolas-Hulot pour la Nature et l'Homme. Elle a enseigné l'éthique médicale à Boston University. Ses travaux en bioéthique, notamment sur la fin de vie, l'accompagnement des personnes souffrant de maladies dégénératives du système nerveux ou en situation de handicap et de polyhandicap, s'appuient sur une connaissance de terrain acquise lors d'enquêtes menées dans différents hôpitaux. Après sa thèse sur Leo Strauss, une réflexion sur l’héritage des Lumières modernes et sur le problème théologico-politique, elle s’est intéressée aux défis que soulèvent les pratiques médicales et les technologies, et aux difficultés que nous avons à répondre de manière constructive à la crise environnementale et à prendre en considération, dans notre vie comme en politique, la condition animale.

Sociologue

Patrick Pharo est chercheur en sociologie morale, directeur de recherche honoraire au Centre national de recherche scientifique (CNRS) et ancien directeur du Centre de recherche Sens Éthique Société (CERSES). Il a enseigné notamment à l’EHESS (Paris), Syracuse University (NY, USA), Louvain-la-Neuve (Belgique) et l’Université Paris Descartes. Ses premiers travaux ont porté sur le gauchisme de Mai 68 et les savoirs sociaux ordinaires. Il a ensuite développé une sociologie du lien civil et de la justice dans les interactions courantes, avant de s'intéresser aux sentiments intenses et à l'éthique de la dépendance, à partir de recherches sur le plaisir, les drogues, les addictions, la passion amoureuse, le travail du sexe, et les politiques des mœurs. Ses travaux actuels portent sur l'émancipation personnelle et politique.

Mazarine Pingeot est écrivain, professeur agrégée, docteur en philosophie et enseignante à l’université Paris 8 Saint-Denis. Elle est aussi journaliste culturelle et chroniqueuse littéraire (Paris Première, France Culture, ou France 5). Elle est également co-scénariste pour la télévision et le cinéma, notamment de L'Économie du couple, de Joachim Lafosse en 2016, et La loi, le combat d’une femme pour toutes les femmes. Elle est administratrice de l'Institut François-Mitterrand, et membre du comité scientifique pour le Festival Philosophia - Saint Émilion.

Journaliste et écrivain
Journaliste et écrivain

Catherine Portevin est chef de la rubrique Livres à Philosophie Magazine depuis 2011. Elle a auparavant dirigé la rubrique livres, les pages Débat, et les Hors-Séries à Télérama. Elle a co-fondé en 2016 le site archivesdupresent.com consacré à la vie des idées.

À l'origine des Rencontres ...

Ceci n'est pas une télévision ...

La Maison de la Philosophie
Vendrdi 7 et samedi 8 juin 2019