Les intervenants

Hicham-Stéphane Afeissa est docteur en philosophie et en géosciences et environnement, ancien directeur de programme au Collège international de philosophie. Après avoir longtemps étudié la phénoménologie husserlienne et la philosophie kantienne auxquelles il a consacré sa thèse de doctorat (L'habitant du monde selon Kant et Husserl, 2012), il s’est tourné vers la philosophie de l'environnement et la philosophie animale qui sont devenues ses principaux champs de recherche actuels. Il a notamment dirigé la Mineure du n°36 de la revue Multitudes portant sur les problématiques récentes en philosophie environnementale (2009), et un dossier thématique consacré à la philosophie française de l'animalité pour la revue Philosophie (n° 112, 2011). Il vient d'achever une recherche intitulée Esthétique de la charogne. D'Aristote à Rolston et retour, à paraître cet automne aux éditions Dehors. Il écrit également de nombreux articles pour la version française de Slate.fr, et le site nonfiction.fr, ou encore Raison publique.

Ethnologue et anthropologue
Ethnologue et anthropologue

Anthropologue, directeur de recherche de Classe Exceptionnelle à l’Institut de Recherche pour le Développement et Directeur d’Études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Ses recherches portent sur les relations entre la mondialisation humaine, les conditions et lieux de l’exil, et la formation de nouveaux contextes urbains. Menées d'abord dans des grandes villes d’Afrique et ensuite d’Amérique latine, il ira rechercher à Lomé, Douala, Salvador de Bahia et Cali. Les enquêtes se sont déroulées dans des quartiers et milieux sociaux marginaux, subalternes ou précaires. Elles ont porté sur les mobilités sociales, les assignations et/ou mobilisations culturelles, ethniques et raciales, avec une attention particulière aux situations rituelles (carnavals, fêtes religieuses). Plus récemment, il s’est intéressé aux situations de transit, de passage ou de fixation des migrants entre Afrique, Proche-Orient et Europe. Deux aspects conjoints sont analysés et mis en relation : d’une part la production des figures de « l’étranger » dans différents contextes nationaux et urbains ; d’autre part la formation des marges et des espaces de frontière comme refuges et comme villes en devenir.

Maitre de langue et linguiste
Maitre de langue et linguiste

Nisrine Al-Zahre a obtenu son doctorat en sciences du langage en 2003, à l’université de Paris 8, sous la direction de Jean-Yves Pollock. Sa thèse de doctorat porte sur des aspects de la morphosyntaxe de l’arabe en général et de l’arabe dialectal syrien. Elle a enseigné à l’université de Homs et à l’université de Damas la linguistique, la sociolinguistique, le FLE et la traduction. En octobre 2016, elle a été recrutée à l’EHESS et l’ENS dans le cadre du programme « étudiants exilés », en tant que maître de langue. À l’EHESS, elle est co-organisatrice du séminaire « Sciences sociales et conflit(s) en Syrie : enjeux épistémologiques, méthodologiques et éthiques ».

Philosophe

Mark Alizart est philosophe. Il a publié les livres Informatique Céleste (2017) et Pop Théologie (2015) aux Presses Universitaires de France, dirigé la revue Fresh Théorie (2005) et le catalogue de l’exposition Traces du sacré au Centre Pompidou (2008). Il a par ailleurs travaillé dans différentes institutions culturelles, dont le Centre Georges Pompidou, le Palais de Tokyo et le ministère de la Culture.

Journaliste, traducteur et éditeur
Journaliste, traducteur et éditeur

Philosophe

Bernard Andrieu est professeur à l’université Paris-Descartes, il enseigne en STAPS l’histoire, la philosophie et l’épistémologie du corps. Il développe les concepts d’écologie corporelle et l’émersiologie pour décrire les relations du corps vivant au corps vécu. Il dirige le laboratoire Techniques et Enjeux du Corps et anime le groupe de recherche du CNRS sur la Body Ecology. Il développe également Le dictionnaire du corps aux éditions du CNRS, et y co-anime la revue Corps ainsi que le blog du corps.

Philosophe

Paul Audi est ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé et docteur en philosophie. Après avoir soutenu une thèse sur Jean-Jacques Rous­seau (publiée aux puf en 1997), il a d’abord enseigné à l’université de Paris-XII puis s’est éloigné du champ universitaire pour s’occuper notamment d’édition. Il est aujourd’hui professeur invité dans diverses institutions en France et à l’étranger. Il est également membre statutaire de l’équipe de recherches PHILéPOL (philosophie, épistémologie, politique) à l’université de Paris Descartes et membre du Comité de rédaction de la revue Cités. À ce jour, il est l’auteur de plus d’une vingtaine d’ouvrages, dont la plupart sont consacrés aux relations entre l’éthique et l'esthétique en Occident, au cours des Temps Modernes.

Philosophe

Renaud Barbaras est professeur de philosophie contemporaine à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre honoraire de l'Institut Universitaire de France. Il est spécialiste de la phénoménologie, notamment de la pensée de Maurice Merleau-Ponty et de Jan Patočka, auxquels il a consacré plusieurs ouvrages. Depuis une quinzaine d'années, ses recherches s'attachent à l'élaboration d'une phénoménologie de la vie. Il a obtenu en 2014 le Grand Prix de philosophie de l'Académie Française pour l'ensemble de son œuvre.

Philosophe

Marie-Aude Baronian est docteur en philosophie et en études cinématographiques, elle enseigne au département Media Studies l’esthétique filmique, la culture visuelle et la philosophie de l’image à la Faculté des Sciences Humaines de l’université d’Amsterdam. Elle est spécialisée dans les questions du rapport entre mémoire et image ou entre éthique et esthétique. Elle poursuit des recherches sur le costume et la mode dans la philosophie et le cinéma et est membre de l’Amsterdam School for Cultural Analysis.

Philosophe

Julia Beauquel est philosophe et membre associé au Laboratoire d'Histoire des sciences et de philosophie - Archives Henri Poincaré de l’Université de Lorraine. Elle écrit notamment sur l’esthétique philosophique de l’art contemporain pour la galerie Hervé Lancelin à Luxembourg. Spécialiste en esthétique de la danse, elle a longtemps dansé avant de soutenir sa thèse de doctorat sur ce sujet en 2013. Elle prépare actuellement un nouveau livre sur la philosophie et la danse.

Philosophe

Ali Benmakhlouf est agrégé de philosophie et professeur à l’université de Paris-Est Créteil. Le fil directeur de ses recherches est la logique, l’histoire et la philosophie de la logique, la philosophie médiévale arabe. Spécialiste des logiciens Frege, Russell et Whitehead, de Montaigne, il a écrit sur l’histoire de la logique médiévale arabe, sur l'identité, la raison, le droit, les institutions, l'art, la politique et la logique. Il est membre de la Société Française de philosophie de lInstitut international de philosophie  et de l’Institut Universitaire de France.  Il a été membre du Comité Consultatif National d’Éthique de 2008 à 2016, c’est dans ce cadre qu’il a développé une réflexion sur les enjeux contemporains dans la bioéthique.

Philosophe

Gérard Bensussan est philosophe, professeur à l'université de Strasbourg et chercheur aux Archives Husserl de Paris de l’École Normale Supérieure. Spécialiste de l’idéalisme classique allemand et de la philosophie juive, il fut à l’initiative de la fondation du Parlement des philosophes de Strasbourg. Membre de plusieurs centres de recherches en France et à l'étranger, ses domaines de travail et de recherche sont la philosophie allemande et ses relations à la pensée juive de langue allemande d'une part ; et d'autre part à la philosophie contemporaine, en particulier française. Il a traduit en langue française des oeuvres de Friedrich Wilhelm Schelling, Franz Rosenzweig, Ludwig Feuerbach et Moses Hess. Il est l'auteur de plusieurs centaines d'articles publiés dans des revues françaises et internationales ainsi que de nombreux  ouvrages dont certains sont traduits en allemand, japonais, italien, portugais et espagnol.

Philosophe, écrivaine et poète
Philosophe, écrivaine et poète

Véronique Bergen est philosophe, écrivaine, et poète, et membre du comité de rédaction de la revue Lignes. Docteur en philosophie, son travail porte sur des questions métaphysiques et esthétiques en philosophie et dans l’art contemporain. Son œuvre romanesque explore, entre autres, les axes de l’Histoire des oubliés, de la résistance, de la mémoire, du langage. Elle collabore à diverses revues dont la Nouvelle Quinzaine Littéraire  ou encore L’Art même.  

Philosophe

Jean-Michel Besnier est docteur en sciences politiques et professeur de philosophie à l’université Paris Sorbonne (Paris IV). Il a été membre du Comité d’éthique et de précaution pour les applications de la recherche agronomique de l’INRA et de l’IFREMER (COMEPRA) de 2000 à 2007 et a appartenu au comité d’éthique du CNRS (le COMETS) pendant la même période. Directeur scientifique du Secteur sciences et société du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de 2008 à 2011. Il est actuellement membre du conseil scientifique de l’IHEST, du directoire du M.U.R.S (Mouvement universel pour la responsabilité scientifique) et de la commission Littérature scientifique et technique du CNL. Professeur émérite et directeur du pôle de recherches intitulé "Santé connectée et Humain augmenté" à l'Institut des sciences de la communication du CNRS . Il a créé et dirigé la collection Sciences Cognitives  aux éditions La Découverte en 1990, puis la collection  Optiques Philosophie  aux éditions Hatier en 1995, il dirige actuellement la collection Mélétè aux éditions Le Pommier. Il a collaboré à de nombreux magazines dont l’Express, Sciences et Avenir Hors-Série, le Nouvel Observateur Hors-Série, et de façon permanente aux émissions Le Banquet puis Philambule diffusées sur France-Culture de 1996 à 2000. Ses enseignements et ses recherches actuelles concernent principalement l’impact philosophique et éthique des sciences et des techniques sur les représentations et les imaginaires individuels et collectifs.

Philosophe

Abdennour Bidar est philosophe et essayiste, il a enseigné la philosophie dans le secondaire, puis dans l’enseignement supérieur, en classes préparatoires aux Grandes Écoles et comme maître de Conférence à Lyon. Chargé de mission sur la pédagogie de la laïcité au ministère de l'Éducation Nationale à partir de 2012, il est nommé en 2016 inspecteur général de l'Éducation Nationale (groupes philosophie et vie scolaire). Il est l'auteur de nombreux articles, tribunes, et essais relatifs à l'islam, à l'humanisme, à la laïcité, aux théories de la sécularisation et aux évolutions de la vie spirituelle dans le monde contemporain. Il appartient au comité de rédaction de la revue Esprit. Il a produit et présenté plusieurs émissions dont France Islam : questions croisées, Cultures d’islam sur France Culture, et Cause commune, tu m'intéresses sur France Inter. Il est le fondateur avec la psychologue Inès Weber du Centre de culture spirituelle SésameIl a reçu le prix du Livre et Droits de l’Homme de la ville de Nancy pour Plaidoyer pour la fraternité. En 2016, il a été nommé au Comité Consultatif National d'Ethique (CCNE).

Philosophe

Ancien élève de l’École normale supérieure et actuellement professeur à l’université Bordeaux-Montaigne, il enseigne la philosophie contemporaine et la phénoménologie. Ses recherches portent sur l’origine animale de l’être humain et sur l’anthropologie du point de vue phénoménologique. Il est spécialiste de l’œuvre de Maurice Merleau-Ponty. Il a reçu le Prix des Rencontres Philosophiques de Monaco en 2018 pour son ouvrage publié au Seuil en 2017 Le Complexe des trois singes - Essai sur l’animalité humaine.

Philosophe et historien des sciences
Philosophe et historien des sciences

Michel Blay est philosophe et historien des sciences. Il est directeur de recherche émérite au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), et préside depuis janvier 2010 le Comité pour l’histoire du CNRS. Il est à l'origine de plusieurs études devenues classiques sur la science et la philosophie des XVIIe et XVIIIe siècles, prenant comme point de départ les conditions de possibilité de la mathématisation de la physique.

Philosophe

Dominique Bourg est un philosophe et professeur ordinaire à l'université de Lausanne. Il est titulaire de trois licences, deux maîtrises, deux doctorats et d'une habilitation à diriger des recherches en philosophie. Ses domaines de recherche concernent l'éthique du développement durable, la construction sociale des risques, le principe de précaution, l'économie de fonctionnalité et la démocratie participative. Il enseigne les géo sciences à l'université de Lausanne ainsi qu'à l'Institut d'études politiques de Paris et à Troyes où il enseigne la philosophie à l'Université de Technologie. Membre du comité de veille écologique de la fondation Nicolas Hulot, il a aussi été directeur au Centre de Recherches et d'Études Interdisciplinaires sur le Développement Durable. Il fait partie de la Commission Coppens, qui a préparé la Charte de l'environnement incluse en 2005 dans le préambule de la Constitution française.  

Journaliste

Sylvain Bourmeau est journaliste. Il est producteur de l'émission La Suite dans les idées sur France Culture et professeur à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales. Il a été directeur adjoint de la rédaction des Inrockuptibles et de Libération, et a participé à la création de Mediapart et de Politix En janvier 2018, il lance avec Raphaël Bourgois AOC Analyse, Opinion, Critique, un média payant numérique qui propose chaque jour des textes longs sur des sujets culturels ou sociétaux, à savoir une Analyse, une Opinion et une Critique d'auteurs variés par jour, un grand entretien d'idées ou de parcours biographique le samedi, et un texte littéraire inédit le dimanche. 

Historien d'art et critique d'art
Historien d'art et critique d'art

Nicolas Bourriaud est commissaire d'exposition, historien de l'art et critique d'art spécialisé dans l'art contemporain. Il a exporté sur la scène internationale ses théories de l’art, notamment son concept d’esthétique relationnelle. Il a contribué régulièrement à de nombreux magazines dont New Art International, Artstudio, Opus international, Flash Art international, Art press, Beaux-Arts magazineetc. Il a co-fondé la société Perpendiculaire, et en 1995 la revue éponyme, et la revue Documents sur l'art. Avec Jérôme Sans, il fonde et dirige le Palais de Tokyo de 2000 à 2006. Il a également été conservateur pour l’art contemporain à la Tate Britain, et professeur à l’université de Venise. Il a occupé la fonction de chef de l'Inspection de la création artistique au Ministère de la Culture et de la Communication, et dirigé de 2011 à 2015, l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris ENSBA. Il est chef du projet du futur centre d’art contemporain Montpellier Métropole/Moco, qu’il pilotera et qui sera couplé avec deux autres institutions : l'École des beaux-arts de Montpellier et La Panacée dont il est l’actuel directeur.

À l'origine des Rencontres ...

Ceci n'est pas une télévision ...

Le temps de la conversation
Mercredi 7 et jeudi 8 juin 2017