Les intervenants

Philosophe et psychanalyste
Philosophe et psychanalyste

Hélène L’Heuillet est philosophe, maître de conférence habilitée à diriger des recherches en philosophie politique et éthique à l’université Paris IV-Sorbonne depuis 2002, après avoir enseigné dans l’enseignement secondaire comme professeur agrégée. Ses travaux portent sur le lien social et la violence et sa réflexion se situe à la lisière de la philosophie et des sciences sociales, notamment de la psychanalyse. Depuis 2008, elle est également psychanalyste, praticienne en cabinet privé et membre de l’Association lacanienne internationale (ALI). Elle est membre du comité de rédaction et de lecture de nombreux magazines dont Raison publique,  Les études philosophiques, Cités, ou encore Le Journal français de psychiatrie.

Philosophe

Guillaume le Blanc est philosophe et professeur de philosophie à l'université Paris Est Créteil où il est titulaire de la chaire de « philosophie pratique » après avoir été professeur de philosophie à l’université Bordeaux-Montaigne jusqu'en 2015. Son travail porte essentiellement sur la question de la « critique sociale ». Il étudie plus spécifiquement les limites complexes qui distinguent précarité, exclusion, vie décente et normalité. Il explore la créativité des vies ordinaires comme réinvention des normes.  

Philosophe

Simon Lemoine est philosophe, enseignant et chercheur au laboratoire Métaphysique allemande et philosophie pratique de l’université de Poitiers. Il est membre du laboratoire de recherche Métaphysique allemande et philosophie pratique  de l’université de Poitiers. Spécialiste de Foucault, ses travaux portent sur les dispositifs du pouvoir, les micro-violences, l’identité, le travail, l’éducation et les inégalités.

Sociologue

Philippe Liotard est sociologue et épistémologue au Laboratoire sur les Vulnérabilités et l’Innovation dans le Sport (L-VIS) de l’Université Claude Bernard-Lyon 1. Il est chargé de mission Égalité-Diversité de l’Université. Il écrit sur le corps et ses transformations, depuis l’éducation jusqu’aux modifications touchant à la chair. Il intervient en matière de formation dans les domaines de prévention liés au dopage, aux violences sexuelles, sexistes et homophobes, aux discriminations liées au corps. Après avoir été à l’origine de la revue Quasimodo en 1996, il crée en 2016 L’Inqualifiable, une revue en ligne qui met le corps au centre de ses questionnements. Il partage quelques réflexions sur les modifications contemporaines du corps sur le blog Bodies in Process/Corps en chantier .  

À l'origine des Rencontres ...

Ceci n'est pas une télévision ...

Le temps de la conversation
Mercredi 7 et jeudi 8 juin 2017