Les intervenants

Philosophe

Markus Gabriel est un philosophe allemand. Après avoir consacré sa thèse à l’idéaliste allemand Schelling, il enseigne successivement à la New School for Social Research de New York, à l’université de Bonn et à Berkeley, en Californie. Spécialiste de la théorie de la connaissance et de la philosophie contemporaine, il défend l’idée d’un « nouveau réalisme » et revendique une volonté de rupture dans l’histoire de la pensée pour mieux appréhender la singularité de notre époque.

Informaticien et philosophe
Informaticien et philosophe

Informaticien et philosophe, Jean-Gabriel Ganascia est professeur à la faculté des sciences de Sorbonne Université. Ses œuvres portant majoritairement sur les thèmes de l’intelligence artificielle et ses enjeux, il s’est intéressé lors de sa carrière aux domaines de l’éthique computationnelle, à la fusion symbolique des données, à l’apprentissage machine et au versant littéraire des humanités numériques. Suite à des études d’ingénieur et de philosophie, il soutient une thèse de docteur ingénieur en 1983 sur les “systèmes à base de connaissances” avant de présenter une thèse d’État en 1987 sur l’apprentissage symbolique automatique. Créateur et directeur du Programme de Recherches Coordonnées “Sciences cognitives” pour le ministère de la Recherche, Jean-Gabriel Ganascia est aussi à l’origine du Groupement d’Intérêt Scientifique “Sciences de la cognition” du ministère de la Recherche, du CNRS, du CEA, de l’INRIA et de l’INRETS. Il est, depuis 2016, le président du Comité d’éthique du CNRS et son œuvre Le mythe de la Singularité reçoit en 2017 le prix Roberval grand public avec la mention spéciale de “coup de cœur des médias”.

Philosophe

Christian Godin est agrégé de philosophie et docteur en lettres et professeur émérite de philosophie à l'université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand. Outre, les sept volumes de son imposant travail encyclopédique sur le concept de totalité : La Totalité en six volumes, il a publié de nombreux ouvrages à portée pédagogique, ainsi que des essais sur le monde et la société d'aujourd'hui.

Philosophie

Benoît Goetz est spécialiste de philosophie contemporaine et membre du laboratoire lorrain de sciences sociales et du réseau international PhilAU. Maître de conférences en philosophie à l'Université de Metz, il co-dirige la revue semestrielle en ligne de philosophie et de sciences humaines Le Portique.

Sociologue

Anne Gotman est sociologue, directrice de recherche émérite au Centre de recherche sur les liens sociaux de l’université Paris Descartes et du CNRS. Ses domaines de recherche sont la sociologie de la famille et du lien social, de la transmission, de l’héritage, des relations intergénérationnelles et du vieillissement ; mais également l'habitat et les stratégies résidentielles, les formes publiques et privées de l'hospitalité. Plus récemment, Anne Gotman a publié des ouvrages sur la religion et la sociologie des croyances intimes, sur les pratiques du corps et de l'identité, et sur les personnes volontairement sans enfant.

Philosophe

Donatien Grau est ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé des Lettres, diplômé de l'Institut d'Études Politiques de Paris, docteur en littérature française et comparée de l'université Paris-Sorbonne et docteur de philosophie de l'université d'Oxford. Conservateur invité au Getty Museum, à Los Angeles, il est également conseiller d'Azzedine Alaïa pour son espace à but non lucratif, la Galerie. Co-directeur de la collection Figures aux éditions Grasset, il est membre des comités de rédactions des revues Commentaire et La Règle du Jeu. Il reçoit en 2013 le Prix François-Victor Noury de l’Institut de France.

Historienne

Nancy L. Green est historienne spécialisée dans l'histoire comparée des migrations contemporaines. Elle est directrice d'études à l’EHESS, où elle est membre du Centre de Recherches Historiques. Dans son ouvrage Repenser les migrations, elle définit la méthode comparative c'est-à-dire le fait de repenser les migrations à travers trois aspects que sont: les métaphores du passé, les femmes qui étaient jusque-là ignorées dans les études migratoires, et enfin la comparaison à différentes échelles. 

Philosophe

Professeur émérite à l'université Paris IV-Sorbonne, où il a occupé successivement les chaires d'histoire de la philosophie moderne et de métaphysique. Spécialiste de Descartes et grand lecteur de Proust, il est l’auteur d’une œuvre considérable, portant entre autre sur les métaphysiques de la subjectivité, l’éthique, l’esthétique et la morale.

Philosophe

Frédéric Gros est philosophe et professeur de philosophie politique à l'Institut d'Études Politiques de Paris. Spécialiste de Michel Foucault, ses recherches portent sur la philosophie française contemporaine, les fondements du droit de punir, les problématiques de la guerre et de la sécurité, l’éthique du sujet politique (à travers notamment le problème obéir / désobéir).

Philosophe

Philippe Grosos est philosophe et professeur à l’université de Poitiers depuis 2011, où il dirige le département de philosophie depuis 2014. Ses thèmes de recherche généraux se concentrent sur l’idéalisme allemand, la phénoménologie, et l’esthétique.

Philosophe

Xavier Guchet est professeur de philosophie à l'université de technologie de Compiègne (UTC)  et chercheur au Laboratoire connaissance, organisation et systèmes techniques (COSTECH - EA 2223) Il s'est spécialisé dans l'étude des enjeux épistémologiques et éthiques des nouvelles technologies, s'intéressant aujourd'hui aux technologies du séquençage des génomes et de l'analyse des biomolécules qui accompagnent l'essor de la médecine personnalisée.

À l'origine des Rencontres ...

Ceci n'est pas une télévision ...

Le temps de la conversation
Mercredi 7 et jeudi 8 juin 2017