Les intervenants

Philosophe

Denis Kambouchner est philosophe et historien de la philosophie. Il enseigne l’histoire de la philosophie moderne à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne. Spécialiste de Descartes à qui il a consacré plusieurs ouvrages et dont il dirige l’édition des œuvres complètes en Pléiade. Il est aussi engagé de longue date dans une réflexion sur les problèmes de la culture et de l’éducation.

Philosophe, dramaturge et metteur en scène
Philosophe, dramaturge et metteur en scène

Mériam Korichi, agrégée et docteur en philosophie, est dramaturge, metteur en scène et écrivain. Elle a publié des travaux consacrés à Spinoza, à Andy Warhol, à Shakespeare, à Albert Camus, à Charles Baudelaire, à l’esthétique et à l’éthique contemporaines. Elle a notamment travaillé à la Comédie-Française, à l’Opéra Comique et aux Bouffes du Nord. Elle a dernièrement mis en scène Les Acteurs de bonne foi de Marivaux à la Frick Collection à New York. Elle écrit régulièrement sur le travail d'artistes contemporains. Interrogeant les frontières entre ses différents domaines d'activité, la philosophie, le théâtre et l'art contemporain, elle a conçu en 2010 un format d'événement nocturne, Nights of philosophy, rassemblant philosophes et artistes, qu'elle a créé depuis à Paris, à Londres, à Berlin, à New York, à Helsinki, à l'UNESCO.

Psychanalyste

Julia Kristeva est philologue, écrivain, psychanalyste, professeur émérite à l’université Paris 7 - Diderot et membre titulaire de la Société Psychanalytique de Paris. Elle est membre honoraire de l'Institut universitaire de France et fondatrice du centre Roland Barthes. Elle a participé à plusieurs groupes de recherches dont celui de la revue d'avant-garde Tel Quel fondée en 1960 par Philippe Sollers, aujourd’hui L’Infini  éditée chez Gallimard. Elle a créé le prix Simone de Beauvoir pour la liberté des Femmes en 2008 décerné à une personne ou une association, à une œuvre ou une action qui, partout dans le monde défend et fait progresser la liberté des femmes, jamais définitivement acquise. Docteur Honoris Causa de nombreuses universités aux États-Unis, au Canada et en Europe où elle enseigne régulièrement. Commandeur de la Légion d’Honneur (2015), Commandeur de l'Ordre du Mérite (2011), première lauréate en décembre 2004 du Prix Holberg (créé par le gouvernement de Norvège pour remédier à l'absence des sciences humaines dans le palmarès du Nobel), elle a obtenu le Prix Hannah Arendt en décembre 2006 et le prix Vaclav Havel en 2008.

À l'origine des Rencontres ...

Ceci n'est pas une télévision ...

Le temps de la conversation
Mercredi 7 et jeudi 8 juin 2017