La terre inhabitable ?

Philo TV

Le nouveau rĂ©gime climatique qui s’est dĂ©jĂ  installĂ© sous toutes les latitudes, fait de l’habitabilitĂ© mĂȘme de la planĂšte une question cruciale. Celle-ci implique que la transition Ă©cologique doit nĂ©cessairement ĂȘtre placĂ©e au centre de tout projet d’amĂ©nagement, d’adaptation ou de transformation de la dĂ©mocratie, de telle sorte que son « coĂ»t » – économique, social, moral, psychologique, esthĂ©tique mĂȘme – ne soit pas payĂ© prioritairement par ceux qui en ont le moins, ni n’aille au profit de ceux qui ont plus et qui dĂ©fendent le systĂšme mĂȘme, d’oĂč les dĂ©sastres environnementaux dĂ©coulent. Toute politique Ă©cologique doit cependant compter non seulement avec le constat et le poids des faits, mais Ă©galement avec des « rĂ©alitĂ©s » moins perceptibles, Ă  savoir les mentalitĂ©s, la prĂ©gnance de l’imaginaire, la puissance des « opinions ». Autrement dit, activer et accĂ©lĂ©rer la transition Ă©cologique, la transformer en politique exige de prendre en considĂ©ration le fait que les acteurs sociaux, pour ne pas dire les gens, d’un cĂŽté savent que la terre risque d’ĂȘtre inhabitable si on ne freine pas les dommages que l’humanitĂ© lui inflige, mais de l’autre, ne le croient pas, ne croient pas que cela puisse ĂȘtre possible, n’arrivent pas mĂȘme Ă  imaginer qu’un jour la terre ne puisse plus ĂȘtre l’hĂŽte qui accueille l’humanitĂ©. Comment jouer sur les deux tableaux ?

Retour à la liste des vidéos
Partagez