Chantal Thomas

de l'Académie française

Officier de l’Ordre National du MĂ©rite Commandeur des Arts et des Lettres.

AprĂšs avoir enseignĂ© la littĂ©rature aux U.S.A. pendant plusieurs annĂ©es (New York University, Barnard College, University of Arizona, Princeton University), Chantal Thomas est entrĂ©e au C.N.R.S en 1989. Elle a co-dirigĂ© avec Denis Reynaud jusqu’en 2010 le Centre d’Etudes du XVIII siĂšcle Ă  l’Institut des Sciences de l’Homme de Lyon. ConfĂ©renciĂšre internationale, elle a donnĂ© des sĂ©minaires en Europe, en Argentine, Ă  TaĂŻwan, Hong Kong, au Japon. Elle a Ă©té invitĂ©e Ă  l’UniversitĂ© de Princeton en tant que « Old Dominion Fellow of the Council of the Humanities » (2002) et a pris part aux rencontres internationales : « Femmes & Tokyo. » (mars 2010). Elle a Ă©crit de nombreux essais, notamment sur le marquis de Sade, sur Giacomo Casanova et sur Marie-Antoinette. Ainsi que des nouvelles, des rĂ©cits, des romans dont Les Adieux Ă  la reine, prix Femina 2002, traduit en une vingtaine de langues et adaptĂ© au cinĂ©ma par Benoit Jacquot (2012, prix Louis Delluc). Elle a participĂ© Ă  l’écriture du film Roland Barthes, Le thĂ©Ăątre du langage, rĂ©alisĂ© par Thierry Thomas (Les Films d’ici 2/Arte France/Ina), 2015.

En 2017, Marc Dugain adapte L’échange des Princesses, dont elle coĂ©crit le scĂ©nario avec le rĂ©alisateur.

Elle est également co-scénariste, avec JérÎme Beaujour et Benoit Jacquot, du film de ce réalisateur, Dernier Amour (2019).

Au thĂ©Ăątre, Le palais de la reine et l’Ile flottante ont Ă©tĂ© jouĂ©s et mis en scĂšne par Alfredo Arias, en France (ThĂ©Ăątre du Rond-Point, et Chaillot) et en Argentine. Elle a Ă©crit le livret « Les Noces de l’Enfant Roi », spectacle musical crĂ©Ă© par Alfredo Arias sur le bassin de Neptune pour les FĂȘtes de Nuit de Versailles (2006), chorĂ©graphie d’Ana Maria Stekelman et musique des Rita Mitsouko.

Elle a collaborĂ©, entre autres, Ă  Critique, Art Press, l’Histoire, et assurĂ© une chronique mensuelle dans le journal Sud Ouest (2014 et 2018).

Commissaire de l’exposition « Casanova, La passion de la liberté » Ă  la BibliothĂšque nationale de France, 2011.

Membre du Jury Femina de 2003 Ă  janvier 2021.

Chantal Thomas a reçu en 2014 le Grand Prix de la SociĂ©tĂ© des gens de lettres pour l’ensemble de son Ɠuvre, le prix Roger-Caillois de littĂ©rature française, en 2015, le prix Prince Pierre de Monaco. Et en juin 2022 le prix Marguerite Yourcenar.

Elle a Ă©tĂ© Ă©lue Ă  l’AcadĂ©mie française, le 28 janvier 2021, au fauteuil de Jean d’Ormesson (12e fauteuil).

Participations

Évùnement

Aimer son corps

Retour Ă  la liste des intervenants