Quelles maisons pour la philosophie ?

Le philosophe erre dans le monde. S’exposant aux Ă©vĂ©nements qui y surviennent, il cherche Ă  y dĂ©celer une piste afin de les interprĂ©ter, et ainsi se met Ă  inventer une certaine trajectoire qui, loin de l’abstraire du rĂ©el, lui ouvre les voies lui permettant d’y cheminer. Mais ce cheminement n’est jamais sĂ»r et assurĂ©, prĂ©dĂ©terminĂ© ou tout tracĂ©. Il est bien plutĂŽt jalonnĂ© de questionnements et de doutes, façonnĂ© d’interrogations et d’hypothĂšses, traversĂ© par de multiples possibles et ouvert sur diffĂ©rentes orientations. Ainsi, il se dessine lentement et patiemment, il s’esquisse, Ă  la fois, par percĂ©es de rĂ©flexion et par Ă©clats d’imagination. Or Ă  mĂȘme cette errance et engagĂ© dans ce cheminement fait d’incertitudes et de conjectures, clairsemĂ© de soupçon tout autant que de dĂ©sir, le philosophe rĂȘve aussi de voir poindre, Ă  l’horizon de sa pensĂ©e errante, un lieu.
Posons ainsi la question : quels lieux la philosophie peut-elle construire ? Ou encore, quel lieu pourrait l’accueillir, et l’animer, l’éveiller, voire la transmettre et la lĂ©guer aux gĂ©nĂ©rations futures ? Et que signifierait, pour le philosophe, sĂ©journer ou habiter en un lieu ? Faire d’un lieu l’espace depuis lequel il pourrait bĂątir l’édifice d’oĂč la philosophie pourrait recevoir tout autant que donner ? Faire d’un lieu quelque chose comme sa maison ?

Intervenants

Thierry Paquot

Philosophe et urbaniste

Thierry Paquot est professeur émérite à l'Institut d'urbanisme de Paris. Philosophe de l'urbain, il participe depuis plus de trente ans


En lire plus

BenoĂźt Goetz

Philosophie

Benoßt Goetz est spécialiste de philosophie contemporaine et membre du laboratoire lorrain de sciences sociales et du réseau international PhilAU.


En lire plus

Partagez