2016 - 2017

conférences

Les jeunes philosophent

Comment et pourquoi ?

8 Fév
mercredi 8 février 2017 18H30 > 20H30

Revenir à l’émerveillement, tel pourrait bien être l’appel premier de la philosophie. Mais sommes-nous encore en mesure de l’entendre, l’incarner, le promouvoir ? Et comment retrouver l’émerveillement devant la multiplicité des phénomènes et des vécus qui traversent l’existence humaine ? Ou bien, sommes-nous devenus trop adultes, trop normatifs, trop enclins à la rationalisation pour penser depuis l’émerveillement ?
Osons ainsi le dire : philosopher, c’est peut-être d’abord et avant tout revenir à l’émerveillement inné chez l’enfant. A cet émerveillement où s’éveillent questions, interrogations, demandes d’explication aussi insoumises et insatisfaites qu’innocentes et imaginatives. L’enfant risque les questions les plus émerveillées et les plus désinhibées. Innocentes, leurs interpellations arrivent à désarçonner par la simplicité de leurs formulations et la complexité de ce qu’elles mettent en jeu. En effet, nous connaissons tous ces moments où, sans malice aucune, l’enfant lance ses questions vertigineuses : pourquoi tombe-t-on amoureux ? Pourquoi parle-t-on ? Pourquoi ne voit-on pas la terre se mouvoir ? C’est quoi le bien ? C’est quoi le mal ? Est-ce que Dieu nous surveille ? Ces moments font toujours sourire. Non seulement parce que s’y loge l’élan propre à l’humain de comprendre le monde, mais aussi parce qu’étrangement ces mêmes moments nous rappellent ce que nous, adultes, avons oublié ou mis de côté : la fragilité de nos certitudes les plus assumées.
En proposant de philosopher avec les jeunes, nous cherchons, d’abord, à retrouver l’innocence émerveillée du questionnement sans réserve et sans inhibition, sans fausse modestie ni prétention déplacée. Il s’agit, en vérité, de retrouver le geste natif de la philosophie et de philosopher en enfant. Ainsi, loin de nous l’idée d’apporter des réponses toutes faites, nous souhaitons seulement nous mettre à l’écoute de l’émerveillement propre aux jeunes pour le monde, et les accompagner, en excitant en eux des interrogations multiples.
Les Rencontres Philosophiques de Monaco souhaitent ainsi encourager le questionnement émerveillé des jeunes en ouvrant des espaces d’éveil à la philosophie et à tout ce que la philosophie cherche à remettre en discussion. Avec les membres fondateurs, ainsi qu’avec des invités de renom, nous chercherons à étendre l’horizon de l’imagination, à inciter à la création et à prolonger les questions posées par les jeunes.

Présentée par Madame Bonnal, Directrice de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports

Les intervenants

Philosophe

Edwige Chirouter est philosophe, maitre de conférences HDR à l'Université de Nantes et membre du CREN (Centre de Recherche en Education de Nantes). Spécialiste de Jean-Jacques Rousseau et des liens entre philosophie et littérature, elle applique désormais ses recherches à la pratique de la philosophie avant la Terminale et à l'école primaire en particulier.  Elle est titulaire de la Chaire UNESCO - « Pratiques de la philosophie avec les enfants : une base éducative pour le dialogue interculturel et la transformation sociale ».

Enseignant-chercheur en philosophie
Enseignant-chercheur en philosophie

Enseignant-chercheur en philosophie contemporaine au University College de Dublin (Irlande), et depuis janvier 2016, membre statutaire du groupe de recherche interdisciplinaire (scientifique, artistique et philosophique) L’incertitude des formes, Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains. 2003-2004 : chercheur post-doctorant à l’UFR de philosophie, Université de Strasbourg. 2004 à 2010 : directeur de programme au Collège International de Philosophie. 2015 à 2016 : chercheur en philosophie au Heidelberg Centre for Transcultural Studies, Karl Jaspers Zentrum, Universität Heidelberg (Allemagne). Professeur invité dans de nombreuses universités : Stuttgart (2004-2005), Fribourg-en-Brisgau (2008), Staatliche Hochschule für Gestaltung – Karlsruhe (2004-2007 et 2013-2015), Sassari (2007-2008), Paris IV-Sorbonne (2009-2013), Strasbourg (2004-2006), Poitiers (2016). Membre fondateur et secrétaire du Irish Phenomenological Circle. Membre du comité de rédaction de la revue Cités aux PUF de 2008 à 2015, des revues Les Temps modernes aux Éditions Gallimard de 2009 à 2014, et Rue Descartes aux PUF, de 2004 à 2008.

Philosophe, traducteur, journaliste et critique
Philosophe, traducteur, journaliste et critique

Robert Maggiori est philosophe, traducteur, journaliste, critique littéraire et philosophique au journal Libération, où Il a publié plus d’un millier d’articles dont des entretiens avec les principaux penseurs de notre époque. Il a longtemps enseigné la philosophie au lycée François-Couperin de Fontainebleau et a été membre de l'Institut de la pensée contemporaine (université Paris VII). Il a collaboré à de nombreuses revues (La Pensée, Alfabeta, Le Magazine littéraire, Critique, Les Temps modernes...) et a été membre du comité de rédaction de Critique revue pour laquelle il a dirigé les numéros consacrés à Giacomo Leopardi, Vladimir Jankélévitch, Michel Foucault et Les philosophes italiens par eux-mêmes. Il a co-dirigé avec Christian Descamps la collection Itinéraires chez Flammarion puis de la collection Philosophie présente chez Bordas. Il a traduit de l’italien de nombreux ouvrages de philosophie et de sciences humaines. Pour la télévision il a réalisé Carlo Ginzburg, Réflexions faites, et Ernst Gombrich, Réflexions faites, et pour le journal Libération des Masterclass de philosophie (DVD, Editions Montparnasse) dont : L’Amour (avec André Comte-Sponville, Anne Dufourmantelle, Michel Erman et Nicolas Grimaldi), La Famille (avec Elisabeth Roudinesco, Luc Ferry, François de Singly et Irène Théry), Dieu (avec Rémi Brague, Julia Kristeva, Jean-Luc-Marion et Michel Serres). Ses intérêts portent sur l’histoire de la philosophie, la philosophie morale et politique ainsi que sur la philosophie italienne. Il est chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques.

Professeur de philosophie
Professeur de philosophie

Jean-Philippe Vinci est agrégé de philosophie, diplômé de l'Institut d'Études Politiques de Paris et de l’École Pratique des Hautes Études (5ème section – Sorbonne), ancien élève de l’ÉCcole des Hautes Études en Sciences Sociales. Ses thèmes de recherche ont porté successivement sur Duns Scot, Leo Strauss et Eric Voegelin. Après plusieurs années comme maître de conférences à l’Institut d'Études Politiques de Paris et conseiller diplomatique,  il enseigne actuellement au lycée Albert 1er de Monaco.

Médiathèque

Conférence // Les jeunes philosophent. Comment et pourquoi ?
Edwige Chirouter, Joseph Cohen, Robert Maggiori, Jean-Philippe Vinci

Conférence des Rencontres Philosophiques de Monaco du 8 Février 2017
Edwige Chirouter, Joseph Cohen, Robert Maggiori, Jean-Philippe Vinci
Avec la participation de Cilvy Aupin, productrice du film Ce n’est qu’un début

Conférence // Les jeunes philosophent. Comment et pourquoi ?
Edwige Chirouter, Joseph Cohen, Robert Maggiori, Jean-Philippe Vinci
Edwige Chirouter //
Le corps, les enfants, la philosophie

Entretien avec Edwige Chirouter : Le corps, les enfants, la philosophie
Colloque des Rencontres Philosophiques de Monaco 2016.

Edwige Chirouter //
Le corps, les enfants, la philosophie

Infos pratiques

1214, 1214, 8 FEV Flyer recto Les jeunes philosophent, 8-FEV-Flyer-recto-Les-jeunes-philosophent.jpg, http://philomonaco.com/wp-content/uploads/2017/02/8-FEV-Flyer-recto-Les-jeunes-philosophent.jpg, , 2, , , 8-fev-flyer-recto-les-jeunes-philosophent, 2017-02-20 17:35:37, 2017-02-20 17:35:55, image/jpeg, image, http://philomonaco.com/wp-includes/images/media/default.png, 1165, 1654, Array
LYCÉE TECHNIQUE ET HÔTELIER
7, Allée Lazare-Sauvaigo - 98000 Monaco
Accès

PARKING :
• De la Colle (358 places), accès en voiture : rue de la Colle et boulevard Charles III
• Place d’Armes (57 places), accès en voiture : rue Terrazzani

BUS :
• Ligne 4, arrêt Honoré II
• Lignes 1, 2, 2, 4 et 6 ; arrêt Place d’Armes
• Bus de nuit à partir de 21h30