Paris 2019-2020

Lire... Levinas

Asymétrie

10 Avr
vendredi 10 avril 2020 14H30 > 16H30

Présenté par les membres fondateurs des Rencontres Philosophiques de Monaco

Asymétrie
// Gérard BENSUSSAN, philosophe

« Dans la proximité l’autre m’obsède selon l’asymétrie absolue de la signification, de l’un pour l’autre : je me substitue à lui, alors que personne ne peut me remplacer et que la substitution de l’un à l’autre ne signifie pas la substitution de l’autre à l’un. La relation avec le tiers est une incessante correction de l’asymétrie de la proximité où le visage se dé-visage. Il y a pesée, pensée, objectivation et, par là, un arrêt où se trahit ma relation an-archique à l’illéité, mais où elle se traduit devant nous. Trahison de ma relation anarchique avec l’illéité, mais aussi une relation nouvelle avec elle : c’est grâce à Dieu seulement que, sujet incomparable à Autrui, je suis abordé en autre comme les autres, c’est-à-dire “pour moi”. “Grâce à Dieu” je suis autrui pour les autres. Dieu n’est pas “en cause” comme un prétendu interlocuteur : la corrélation réciproque me rattache à l’autre homme dans la trace de la transcendance, dans l’illéité. Le “passage” de Dieu dont je ne peux parler autrement que par référence à cette aide ou à cette grâce, est précisément le retournement du sujet incomparable en membre de société.

Dans la comparaison de l’incomparable serait la naissance latente de la représentation, du logos, de la conscience, du travail, de la notion neutre : être. Tout est ensemble, on peut aller de l’un à l’autre et de l’autre à l’un, mettre en relation, juger, savoir et demander ce qu’il en est de…, transformer la matière. A partir de la représentation se produit l’ordre de la justice modérant ou mesurant la substitution de moi à l’autre et restituant le soi au calcul. La justice exige la contemporanéité de la représentation. C’est ainsi que le prochain devient visible, et dé-visagé, se présente, et qu’il y a aussi justice pour moi. Le Dire se fixe en Dit – s’écrit précisément, se fait livre, droit et science.

Tous les autres qui m’obsèdent en autrui, ne m’affectent ni comme des “exemplaires” du même genre réunis avec mon prochain par ressemblance ou par communauté de nature – individuations du genre humain ou fragments du même bloc telles les pierres métamorphosées en hommes par Deucalion et qui, derrière son dos, devaient s’agglomérer en cités avec leur cœur de pierre. Les autres d’emblée me concernent. La fraternité précède ici la communauté de genre. »

Emmanuel Levinas, Autrement qu’être ou au-delà de l’essence, Le Livre de Poche, 1990, pp. 246-247

Les intervenants

Philosophe

Gérard Bensussan est philosophe, professeur à l'université de Strasbourg et chercheur aux Archives Husserl de Paris de l’École Normale Supérieure. Spécialiste de l’idéalisme classique allemand et de la philosophie juive, il fut à l’initiative de la fondation du Parlement des philosophes de Strasbourg. Membre de plusieurs centres de recherches en France et à l'étranger, ses domaines de travail et de recherche sont la philosophie allemande et ses relations à la pensée juive de langue allemande d'une part ; et d'autre part à la philosophie contemporaine, en particulier française. Il a traduit en langue française des oeuvres de Friedrich Wilhelm Schelling, Franz Rosenzweig, Ludwig Feuerbach et Moses Hess. Il est l'auteur de plusieurs centaines d'articles publiés dans des revues françaises et internationales ainsi que de nombreux  ouvrages dont certains sont traduits en allemand, japonais, italien, portugais et espagnol.

Infos pratiques

Columbia Global Center
4, rue de Chevreuse 75006 Paris
Accès

Métro : Vavin (4), Raspail (4, 6)

RER : Port-Royal (B)

Bus : 91, 68, 58, 83