Philoblog

Les recommandations antivirus des philosophes

 

En cette période de (dé)confinement, Les Rencontres Philosophiques de Monaco vous proposent de (re)découvrir la série des « Antivirus Philosophiques » présentée par Joseph Cohen, membre fondateur philosophe : des entretiens dans lesquels intellectuels et philosophes sont invités à penser le contexte actuel, à dialoguer, à poser les questions les plus pertinentes autour de ce qui nous arrive et aussi à recommander leur antivirus philosophique.

Introduction

 

Les recommandations antivirus des philosophes sont disponibles en intégralité ci-dessous, ainsi qu’un lien vers les dialogues avec Joseph Cohen : 

 

  Antivirus Philosophique nº1 : Entretien avec Anastasia Colosimo 

 

 Antivirus Philosophique nº2 : Entretien avec Claire Marin

Son antivirus philosophique :  Ascension de Vincent Delecroix publié chez Gallimard. 

« C’est un roman très philosophique. C’est l’histoire d’un astronaute, donc en terme de confinement on pourrait faire quelques projections. Et en ces temps un peu difficiles, un livre aussi irrésistible et aussi drôle est absolument nécessaire. »

 

 

Antivirus Philosophique nº3 : Entretien avec Étienne Bimbenet 

Son antivirus philosophique : Contact. Pourquoi nous avons perdu le monde et comment le retrouver de Matthew B. Crawford aux Éditions La Découverte.

 

 

 

 

 

    Antivirus Philosophique nº4 : Entretien avec Cynthia Fleury 

Son antivirus philosophique : « Redécouvrir, relire tout ce qui vous tombe sous la main ! »

 

 

 

 

Antivirus Philosophique nº5 : Entretien avec Camille Riquier 

Son antivirus philosophique : les réseaux sociaux et Les Pensées de Pascal. 

« Une lecture qu’il faut mettre à profit durant cette période. Mais le meilleur des antivirus ce sont peut-être malgré tout les réseaux sociaux. Pour le pire et pour le meilleur. Mais là d’une certaine manière, c’est pour le meilleur. »

 

 

Antivirus Philosophique nº6 : Entretien avec Gérard Bensussan 

Son antivirus philosophique : « C’est la lecture. Je lis tout et n’importe quoi du matin au soir. Au lieu que ça me conforte, c’est tout le contraire qui se passe. Je sors de ces journées interminables de lecture complètement hébété, épuisé, c’est un antivirus, c’est le mien, mais je ne suis pas sûr de son efficacité. » 

 

 

             

Photo : Dimitri Sandler

 

Antivirus Philosophique nº7 : Entretien avec Guillaume Le Blanc

Son antivirus philosophique : « Ce que Gombrowicz appelait dans son journal : « Renaître à la liberté du limité ». Est-ce qu’on peut renaître à la liberté du limité ? Je crois que c’est ça l’art du confinement. » 

 

 

              

 

Antivirus Philosophique nº8 : Entretien avec Avital Ronell 

Son antivirus philosophique : « Ce virus est particulièrement tenace et agressif, il faut à mon avis le traiter de la même manière, en lui assénant de façon agressive un coup puissant. Ça ne peut donc pas être quelque chose qui viserait l’apaisement, comme un antidote, mais il faut sérieusement et pour de bon l’anéantir. (…) Le corps est fait pour la guerre, c’est une zone de conflit, et il sait comment répondre à cet appel hostile et pernicieux quand il le faut – parfois. » 

 

Avital Ronell’s Survival Kit for the Anguished 

Les Rencontres Philosophiques de Monaco proposent une série de Podcasts avec l’auteur et philosophe Avital Ronell, également disponibles sur le Philoblog et sur les plateformes de podcastingCliquez ici pour écouter !

« Survival Kit for the Anguished », une série hebdomadaire en anglais, a été diffusée pendant le premier (dé)confinement, de mars à juillet 2020, afin de présenter la pensée et les réflexions de la philosophe dans le cadre de la situation que nous vivons collectivement.

 

 

 

Antivirus Philosophique nº9 : Entretien avec Corine Pelluchon

Son antivirus philosophique : Le baron perché d’Italo Calvino publié aux Éditions Gallimard. 

 

 

 

 

Antivirus Philosophique nº10 : Entretien avec Sandra Laugier

Son antivirus philosophique : les séries télévisées, dont « The Leftovers » et « The Walking Dead ».

« »The Leftovers » décrit un monde où 2% de la population a disparu du jour au lendemain. Une très belle série qui s’intéresse à comment (…) le fait de perdre même une proportion minime de la population transforme radicalement, fragilise la forme de vie. « The Walking Dead » permet de réfléchir à ce qu’il reste de valeur morale dans un univers dont la forme de vie est complètement transformé. »

 

Antivirus Philosophique nº11 : Entretien avec Robert Maggiori 

Ses antivirus philosophiques : Canti  de Giacomo Leopardi etFai piano quando torni de Silvia Truzzi publié aux Éditions Longanesi. 

« Comme un enfant qui, quand il a peur, va vers sa mère, moi, qui n’ai plus de mère et ne suis plus un enfant, je vais vers ma langue mère et vers la littérature. Mon antivirus c’est de relire un peu de poésie. Je lis par exemple les « Chants » de Giacomo Leopardi. Ce qui est aussi de la philosophie mais poétique. Je lis aussi de la littérature italienne. Là je suis en train de lire un roman d’une jeune romancière italienne, Silvia Truzzi, dont j’adore le titre : « Fai piano quando torni ». Ça veut dire : fait doucement quand tu rentres. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antivirus Philosophique nº12 : Entretien avec Emanuele Coccia 

Son antivirus philosophique : Maus d’Art Spiegelman publié aux Éditions Flammarion. 

« Un grand classique de la bande dessinée. C’est peut-être le roman graphique qui a ouvert à la bande dessinée le même espace qu’occupait le roman pour l’écriture verbale. J’en ai repris la lecture et elle m’accompagne ces jours-ci. » 

 

             

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antivirus Philosophique nº13 : Entretien avec Dominique Bourg

Son antivirus philosophique : « Mon antivirus n’est pas directement philosophique, c’est un morceau que j’écoute beaucoup en ce moment. C’est le trio Opus 100 de Franz Schubert qui a été immortalisé par le film de Stanley Kubrick, Barry Lyndon. » 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antivirus Philosophique nº14 : Entretien avec Bernard Stiegler

Son antivirus philosophique : Phèdre de Platon, et La pharmacie de Platon de Jacques Derrida. 

« Souvent c’est Socrate, et en particulier son discours sur le Pharmakon. » 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antivirus Philosophique nº15 : Entretien avec Martine Brousse

Son antivirus philosophique : Norma de Bellini. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Image : Maria Callas dans Norma de Bellini, Opéra de Paris, 1964

 

 

Antivirus Philosophique nº16 : Entretien avec Georges Vigarello 

Son antivirus philosophique : L’Histoire naturelle de Buffon. 

« Un texte qui à mes yeux nous apprend mille choses sur le monde et sur la nature. Buffon écrit merveilleusement, il a une écriture absolument somptueuse et il a une description infinie des catégories que l’univers nous offre. » 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antivirus Philosophique nº17 : Entretien avec Fabienne Brugère

Son antivirus ahilosophique : Regarder les arbres et relire les textes de Judith Butler. Notamment Rassemblement. Pluralité, performativité et politique. 

« Regarder les arbres c’est regarder ce qui devrait persister. Le second antivirus, ce sont les textes de Judith Butler dont j’ai repris la lecture, notamment ceux sur la précarité. Le texte qui s’intitule ‘Rassemblement’, se termine avec une discussion sur la si intrigante phrase d’Adorno : « Comment mener une vie bonne dans un monde mauvais ? » Cette phrase-là tourne en boucle dans ma tête comme un antivirus philosophique. » 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antivirus Philosophique nº18 : Entretien avec Maurizio Ferraris 

Son antivirus philosophique : A History of the First World War de Basil Liddell Hart. 

« Je vous recommande l’Histoire de la Première Guerre Mondiale de Basil Liddell Hart, le grand historien anglais. Non seulement parce que c’est un chef-d’œuvre littéraire, par exemple Borges le rangeait entre les 10 meilleurs livres qu’il connaissait, mais parce qu’il nous apprend ce qu’est la véritable guerre par rapport à la guerre que nous sommes en train de vivre. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

//

Retrouvez l’intégralité de la série « Antivirus Philosophiques » sur notre chaîne YouTube .

//

 

En cette période de (dé)confinement, Les Rencontres Philosophiques de Monaco vous proposent de (re)découvrir la série des « Antivirus Philosophiques » présentée par Joseph Cohen, membre fondateur philosophe : des entretiens dans lesquels intellectuels et philosophes sont invités à penser le contexte actuel, à dialoguer, à poser les questions les plus pertinentes autour de ce qui nous arrive et aussi à recommander leur antivirus philosophique.

Introduction

 

Les recommandations antivirus des philosophes sont disponibles en intégralité ci-dessous, ainsi qu’un lien vers les dialogues avec Joseph Cohen : 

 

  Antivirus Philosophique nº1 : Entretien avec Anastasia Colosimo 

 

 Antivirus Philosophique nº2 : Entretien avec Claire Marin

Son antivirus philosophique :  Ascension de Vincent Delecroix publié chez Gallimard. 

« C’est un roman très philosophique. C’est l’histoire d’un astronaute, donc en terme de confinement on pourrait faire quelques projections. Et en ces temps un peu difficiles, un livre aussi irrésistible et aussi drôle est absolument nécessaire. »

 

 

Antivirus Philosophique nº3 : Entretien avec Étienne Bimbenet 

Son antivirus philosophique : Contact. Pourquoi nous avons perdu le monde et comment le retrouver de Matthew B. Crawford aux Éditions La Découverte.

 

 

 

 

 

    Antivirus Philosophique nº4 : Entretien avec Cynthia Fleury 

Son antivirus philosophique : « Redécouvrir, relire tout ce qui vous tombe sous la main ! »

 

 

 

 

Antivirus Philosophique nº5 : Entretien avec Camille Riquier 

Son antivirus philosophique : les réseaux sociaux et Les Pensées de Pascal. 

« Une lecture qu’il faut mettre à profit durant cette période. Mais le meilleur des antivirus ce sont peut-être malgré tout les réseaux sociaux. Pour le pire et pour le meilleur. Mais là d’une certaine manière, c’est pour le meilleur. »

 

 

Antivirus Philosophique nº6 : Entretien avec Gérard Bensussan 

Son antivirus philosophique : « C’est la lecture. Je lis tout et n’importe quoi du matin au soir. Au lieu que ça me conforte, c’est tout le contraire qui se passe. Je sors de ces journées interminables de lecture complètement hébété, épuisé, c’est un antivirus, c’est le mien, mais je ne suis pas sûr de son efficacité. » 

 

 

             

Photo : Dimitri Sandler

 

Antivirus Philosophique nº7 : Entretien avec Guillaume Le Blanc

Son antivirus philosophique : « Ce que Gombrowicz appelait dans son journal : « Renaître à la liberté du limité ». Est-ce qu’on peut renaître à la liberté du limité ? Je crois que c’est ça l’art du confinement. » 

 

 

              

 

Antivirus Philosophique nº8 : Entretien avec Avital Ronell 

Son antivirus philosophique : « Ce virus est particulièrement tenace et agressif, il faut à mon avis le traiter de la même manière, en lui assénant de façon agressive un coup puissant. Ça ne peut donc pas être quelque chose qui viserait l’apaisement, comme un antidote, mais il faut sérieusement et pour de bon l’anéantir. (…) Le corps est fait pour la guerre, c’est une zone de conflit, et il sait comment répondre à cet appel hostile et pernicieux quand il le faut – parfois. » 

 

Avital Ronell’s Survival Kit for the Anguished 

Les Rencontres Philosophiques de Monaco proposent une série de Podcasts avec l’auteur et philosophe Avital Ronell, également disponibles sur le Philoblog et sur les plateformes de podcastingCliquez ici pour écouter !

« Survival Kit for the Anguished », une série hebdomadaire en anglais, a été diffusée pendant le premier (dé)confinement, de mars à juillet 2020, afin de présenter la pensée et les réflexions de la philosophe dans le cadre de la situation que nous vivons collectivement.

 

 

 

Antivirus Philosophique nº9 : Entretien avec Corine Pelluchon

Son antivirus philosophique : Le baron perché d’Italo Calvino publié aux Éditions Gallimard. 

 

 

 

 

Antivirus Philosophique nº10 : Entretien avec Sandra Laugier

Son antivirus philosophique : les séries télévisées, dont « The Leftovers » et « The Walking Dead ».

« »The Leftovers » décrit un monde où 2% de la population a disparu du jour au lendemain. Une très belle série qui s’intéresse à comment (…) le fait de perdre même une proportion minime de la population transforme radicalement, fragilise la forme de vie. « The Walking Dead » permet de réfléchir à ce qu’il reste de valeur morale dans un univers dont la forme de vie est complètement transformé. »

 

Antivirus Philosophique nº11 : Entretien avec Robert Maggiori 

Ses antivirus philosophiques : Canti  de Giacomo Leopardi etFai piano quando torni de Silvia Truzzi publié aux Éditions Longanesi. 

« Comme un enfant qui, quand il a peur, va vers sa mère, moi, qui n’ai plus de mère et ne suis plus un enfant, je vais vers ma langue mère et vers la littérature. Mon antivirus c’est de relire un peu de poésie. Je lis par exemple les « Chants » de Giacomo Leopardi. Ce qui est aussi de la philosophie mais poétique. Je lis aussi de la littérature italienne. Là je suis en train de lire un roman d’une jeune romancière italienne, Silvia Truzzi, dont j’adore le titre : « Fai piano quando torni ». Ça veut dire : fait doucement quand tu rentres. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antivirus Philosophique nº12 : Entretien avec Emanuele Coccia 

Son antivirus philosophique : Maus d’Art Spiegelman publié aux Éditions Flammarion. 

« Un grand classique de la bande dessinée. C’est peut-être le roman graphique qui a ouvert à la bande dessinée le même espace qu’occupait le roman pour l’écriture verbale. J’en ai repris la lecture et elle m’accompagne ces jours-ci. » 

 

             

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antivirus Philosophique nº13 : Entretien avec Dominique Bourg

Son antivirus philosophique : « Mon antivirus n’est pas directement philosophique, c’est un morceau que j’écoute beaucoup en ce moment. C’est le trio Opus 100 de Franz Schubert qui a été immortalisé par le film de Stanley Kubrick, Barry Lyndon. » 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antivirus Philosophique nº14 : Entretien avec Bernard Stiegler

Son antivirus philosophique : Phèdre de Platon, et La pharmacie de Platon de Jacques Derrida. 

« Souvent c’est Socrate, et en particulier son discours sur le Pharmakon. » 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antivirus Philosophique nº15 : Entretien avec Martine Brousse

Son antivirus philosophique : Norma de Bellini. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Image : Maria Callas dans Norma de Bellini, Opéra de Paris, 1964

 

 

Antivirus Philosophique nº16 : Entretien avec Georges Vigarello 

Son antivirus philosophique : L’Histoire naturelle de Buffon. 

« Un texte qui à mes yeux nous apprend mille choses sur le monde et sur la nature. Buffon écrit merveilleusement, il a une écriture absolument somptueuse et il a une description infinie des catégories que l’univers nous offre. » 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antivirus Philosophique nº17 : Entretien avec Fabienne Brugère

Son antivirus ahilosophique : Regarder les arbres et relire les textes de Judith Butler. Notamment Rassemblement. Pluralité, performativité et politique. 

« Regarder les arbres c’est regarder ce qui devrait persister. Le second antivirus, ce sont les textes de Judith Butler dont j’ai repris la lecture, notamment ceux sur la précarité. Le texte qui s’intitule ‘Rassemblement’, se termine avec une discussion sur la si intrigante phrase d’Adorno : « Comment mener une vie bonne dans un monde mauvais ? » Cette phrase-là tourne en boucle dans ma tête comme un antivirus philosophique. » 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antivirus Philosophique nº18 : Entretien avec Maurizio Ferraris 

Son antivirus philosophique : A History of the First World War de Basil Liddell Hart. 

« Je vous recommande l’Histoire de la Première Guerre Mondiale de Basil Liddell Hart, le grand historien anglais. Non seulement parce que c’est un chef-d’œuvre littéraire, par exemple Borges le rangeait entre les 10 meilleurs livres qu’il connaissait, mais parce qu’il nous apprend ce qu’est la véritable guerre par rapport à la guerre que nous sommes en train de vivre. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

//

Retrouvez l’intégralité de la série « Antivirus Philosophiques » sur notre chaîne YouTube .

//

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Articles récents

LA NEWSLETTER DES RENCONTRES PHILOSOPHIQUES DE MONACO – JANVIER 2021    Comme toutes les institutions et associations culturelles, les Rencontres Philosophiques de Monaco se trouvent, par les restrictions sanitaires imposées par la pandémie, sévèrement empêchées dans leurs activités «présentielles». Aussi n’ont-elles pas pu ouvrir au public tous les Ateliers qui devaient être consacrés en cette…

Lire
Aucun commentaire
21 janvier 2021

Il faut ici étudier une question importante : pourquoi l’attention se porte sur les petits détails de la vie de chacun, et non sur les lieux de pouvoir ? Par exemple au travail : on regarde de près mes activités quotidiennes, on fait la liste de mes compétences supposées et on les mesure finement, on…

Lire
Aucun commentaire
18 janvier 2021

On sait trop combien déjà la violence humaine intraspécifique est désespérément létale (crimes, guerres). Aucune butée décisive, aucune retenue instinctive n’est inscrite au point de bloquer le geste qui tuerait. D’autre part, l’enracinement vital de la violence peut donner facilement l’occasion d’un montage idéologique justificateur. On peut ici penser au darwinisme social (les thèses d’Herbert…

Lire
Aucun commentaire
4 janvier 2021

À l'origine des Rencontres ...

Ceci n'est pas une télévision ...

L'actualité philosophique...