Philoblog

Libraire J. Vrin

 

La sélection libraire de Nathalie Collin

 

Nathalie Collin, de la librairie philosophique J. Vrin Place de la Sorbonne à Paris, nous propose sa sélection d’ouvrages philosophiques du moment, à découvrir ci-dessous. 

 

1. 

 

Ithaque, enfin. Essais sur l’Odyssée et la philosophie de l’imagination par Paolo Spinicci 

Ce petit livre est une véritable initiation à la vie ! Une invitation à trouver notre chemin à nous, malgré les épreuves et les souffrances que nous impose l’opposition entre le temps cyclique de la Vie et le temps linéaire de l’existence individuelle : « d’un côté, la mer jamais lasse qui se referme sur toute tentative de marquer une route, de l’autre, Ulysse et sa décision éreintante de retourner à Ithaque ».

 

2. 

L’animal humain d’Anne Le Goff 

L’auteur pense résolument l’être humain comme un animal. De manière argumentée, elle entend par là contribuer aux débats contemporains sur le naturalisme, sans pour autant réduire l’animalité humaine à sa biologie, ni d’ailleurs en faire une exception au sein de la nature. Le langage et la raison expriment, non pas un dépassement de la vie, mais une certaine forme de vie, la nôtre.

 

Librairie philosophique J.Vrin 

6, place de la Sorbonne

75005 PARIS – FRANCE

+33 (0)1 43 54 03 47

 

La sélection libraire de Nathalie Collin

 

Nathalie Collin, de la librairie philosophique J. Vrin Place de la Sorbonne à Paris, nous propose sa sélection d’ouvrages philosophiques du moment, à découvrir ci-dessous. 

 

1. 

 

Ithaque, enfin. Essais sur l’Odyssée et la philosophie de l’imagination par Paolo Spinicci 

Ce petit livre est une véritable initiation à la vie ! Une invitation à trouver notre chemin à nous, malgré les épreuves et les souffrances que nous impose l’opposition entre le temps cyclique de la Vie et le temps linéaire de l’existence individuelle : « d’un côté, la mer jamais lasse qui se referme sur toute tentative de marquer une route, de l’autre, Ulysse et sa décision éreintante de retourner à Ithaque ».

 

2. 

L’animal humain d’Anne Le Goff 

L’auteur pense résolument l’être humain comme un animal. De manière argumentée, elle entend par là contribuer aux débats contemporains sur le naturalisme, sans pour autant réduire l’animalité humaine à sa biologie, ni d’ailleurs en faire une exception au sein de la nature. Le langage et la raison expriment, non pas un dépassement de la vie, mais une certaine forme de vie, la nôtre.

 

Librairie philosophique J.Vrin 

6, place de la Sorbonne

75005 PARIS – FRANCE

+33 (0)1 43 54 03 47

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Articles récents

On croit avoir dit le dernier mot quand, spontanément, on avance qu’être libre, c’est faire ce qu’on veut, ou que la liberté de l’un s’arrête où commence celle de l’autre…

Lire
Aucun commentaire
31 mars 2022

Soirée de solidarité avec le peuple ukrainien et de soutien aux chercheurs et étudiants victimes de la guerre en Ukraine.

Lire
Aucun commentaire
16 mars 2022

On se demande d’où on tire son épingle quand on la tire du jeu, ce qu’on a exactement quand on a beau jeu ou quand on joue avec le feu, à quel jeu on joue quand on ne joue pas le jeu…

Lire
Aucun commentaire
3 février 2022

À l'origine des Rencontres ...

Ceci n'est pas une télévision ...

L'actualité philosophique...