Les intervenants

Pierre Frolla
Sportif

Tout comme Jacques Mayol, dont Luc Besson fit en 1988 le héros de son Grand Bleu, c’est enfant que le monégasque Pierre Frolla a attrapé le virus de la plongée. Dans le sillage d’un père qui fut membre de l’équipe nationale de chasse sous-marine, la stimulation d’un frère à ses côtés pour pousser toujours un peu plus loin le challenge, Pierre grandit palmes aux pieds, la Méditerranée comme terrain de jeu et d’exploration.
Recordman du monde de plongée en apnée statique en 1990 et membre de l’équipe de France d’apnée A.I.DA, Claude Chapuis est à l’origine des premières compétitions et embarque le jeune homme prometteur dans l’aventure. En 1999, Pierre Frolla devient recordman du monde en Immersion Libre. Il s’agit de descendre seul, sans rien, ni palmes, ni masque, à la seule force de ses bras. Une des trois disciplines de compétition de la plongée en apnée. En 2004, il obtient son quatrième record mondial dans la catégorie «Poids Variable», discipline extrême que les images du Grand Bleu ont fait connaître au grand public. Lesté par une gueuse de plomb, la remontée s’effectue à la seule force des membres. Il atteint 123 mètres, profondeur vertigineuse où seul un corps entraîné peut supporter la pression (13 kg par cm2) et un mental d’acier, les sensations qui l’accompagnent. La grande émotion. En 2002, il décide de se consacrer à l’enseignement de sa passion dans une école qu’il crée à Monaco, L’école Bleue, et au tournage de documentaires.

Participations

À l'origine des Rencontres ...

Ceci n'est pas une télévision ...

L'actualité philosophique...