Saison 2018/2019

L'humain

Qui est l’animal ?

14 Mar
jeudi 14 mars 2019 19H > 21H

D’où émane la distinction entre l’humain et l’animal ? A partir de quel lieu et de quel droit avons-nous surélevé l’humain par-delà l’animal ? Et s’il convient aujourd’hui de ne plus dresser une opposition stricte ou une frontière imperméable entre l’humain et l’animal, comment repérer ou reconnaître les effets de l’humain sur l’animal et, inversement, de l’animal sur l’humain ? Quelle autre relation, ou quelle relation autre est-il possible de penser entre l’humain et l’animal? Quelle autre éthique, voire quelle une autre politique? A quelles conditions peut apparaître une toute autre modalité du « vivre ensemble » entre l’humain et l’animal ?

Les intervenants

Philosophe

Ancien élève de l’École normale supérieure et actuellement professeur à l’université Bordeaux-Montaigne, il enseigne la philosophie contemporaine et la phénoménologie. Ses recherches portent sur l’origine animale de l’être humain et sur l’anthropologie du point de vue phénoménologique. Il est spécialiste de l’œuvre de Maurice Merleau-Ponty. Il a reçu le Prix des Rencontres Philosophiques de Monaco en 2018 pour son ouvrage publié au Seuil en 2017 Le Complexe des trois singes - Essai sur l’animalité humaine.

Philosophe

Corine Pelluchon est professeur de philosophie à l’université Paris-Est-Marne-La-Vallée, et collabore régulièrement au blog de philosophie du journal Libération. Elle est spécialiste de philosophie morale et politique et d’éthique appliquée (éthique médicale et biomédicale ; éthique et politique de l’animalité ; éthique et politique de l’environnement). Elle est membre du conseil scientifique de la fondation Nicolas-Hulot pour la Nature et l'Homme. Elle a enseigné l'éthique médicale à Boston University. Ses travaux en bioéthique, notamment sur la fin de vie, l'accompagnement des personnes souffrant de maladies dégénératives du système nerveux ou en situation de handicap et de polyhandicap, s'appuient sur une connaissance de terrain acquise lors d'enquêtes menées dans différents hôpitaux. Après sa thèse sur Leo Strauss, une réflexion sur l’héritage des Lumières modernes et sur le problème théologico-politique, elle s’est intéressée aux défis que soulèvent les pratiques médicales et les technologies, et aux difficultés que nous avons à répondre de manière constructive à la crise environnementale et à prendre en considération, dans notre vie comme en politique, la condition animale.

Infos pratiques

Théâtre des Variétés
1 Boulevard Albert 1er
Accès