Saison 2017/2018

Répondre de la violence

Nature et violence

15 Mar
jeudi 15 mars 2018 19H > 21H

Si la nature est à la fois le vivier ou la ressource bienfaisante et l’environnement protecteur de l’humain, elle peut aussi devenir la plus puissante et dévastatrice des menaces pour l’humanité. Pourquoi, de bienfaisante, la nature peut-elle se transformer en péril ? Est-ce depuis elle-même qu’elle s’élève contre l’homme ou bien est-ce suite à la volonté humaine de la maîtriser et de l’approprier, de la dominer pour satisfaire ses besoins ? Or, si la nature aujourd’hui ne cesse de se retourner violemment contre l’homme, de se révolter face aux multiples atteintes et attaques que celui-ci lui inflige, ne faut-il pas aussi se demander qui est le responsable de ce retournement ? Et, en second lieu, si, en réalité, il ne s’agit pas d’une violence de l’homme contre l’homme ?

Les intervenants

Hicham-Stéphane Afeissa est docteur en philosophie et en géosciences et environnement, ancien directeur de programme au Collège international de philosophie. Après avoir longtemps étudié la phénoménologie husserlienne et la philosophie kantienne auxquelles il a consacré sa thèse de doctorat (L'habitant du monde selon Kant et Husserl, 2012), il s’est tourné vers la philosophie de l'environnement et la philosophie animale qui sont devenues ses principaux champs de recherche actuels. Il a notamment dirigé la Mineure du n°36 de la revue Multitudes portant sur les problématiques récentes en philosophie environnementale (2009), et un dossier thématique consacré à la philosophie française de l'animalité pour la revue Philosophie (n° 112, 2011). Il vient d'achever une recherche intitulée Esthétique de la charogne. D'Aristote à Rolston et retour, à paraître cet automne aux éditions Dehors. Il écrit également de nombreux articles pour la version française de Slate.fr, et le site nonfiction.fr, ou encore Raison publique.

Philosophe

Markus Gabriel est un philosophe allemand. Après avoir consacré sa thèse à l’idéaliste allemand Schelling, il enseigne successivement à la New School for Social Research de New York, à l’université de Bonn et à Berkeley, en Californie. Spécialiste de la théorie de la connaissance et de la philosophie contemporaine, il défend l’idée d’un « nouveau réalisme » et revendique une volonté de rupture dans l’histoire de la pensée pour mieux appréhender la singularité de notre époque.

Infos pratiques

Auditorium Rainier III
Boulevard Louis II - 98000 Monaco
Accès

PARKING : 

• Louis II (54 places), accès en voiture : boulevard Louis II
• Grimaldi Forum (341 places), accès en voiture : avenue Princesse Grace

BUS :

• Ligne 1, arrêt Auditorium Rainier III
• Lignes 1, 2 et 4 ; arrêts Terrasses du Casino puis ascenseur pour descendre jusqu’à l’auditorium
• Bus de nuit à partir de 21h30