Saison 2016/2017

Le Corps

Langages des corps

Corps écrit, corps exhibé,
corps habillé

16 Mar
jeudi 16 mars 2017 19H > 21H

Habiller le corps est-ce le contraindre ou bien le libérer ? Draper le corps, est-ce uniquement le cacher du regard des autres en se le dissimulant également à soi-même, ou bien serait-ce aussi l’émanciper, voire dégager la réalisation d’une liberté et d’une égalité dans la société ? En réalité, quelle « langue » parlent les vêtements ? Et à quelles fins veut-on faire de son corps une « écriture » ? Si la peau est « ce qu’il y a de plus profond en l’homme », pourquoi, et pour qui, y surajoute-t-on signes et graphes ?

Les intervenants

Philosophe

Marie-Aude Baronian est docteur en philosophie et en études cinématographiques, elle enseigne au département Media Studies l’esthétique filmique, la culture visuelle et la philosophie de l’image à la Faculté des Sciences Humaines de l’université d’Amsterdam. Elle est spécialisée dans les questions du rapport entre mémoire et image ou entre éthique et esthétique. Elle poursuit des recherches sur le costume et la mode dans la philosophie et le cinéma et est membre de l’Amsterdam School for Cultural Analysis.

Philosophe, écrivaine et poète
Philosophe, écrivaine et poète

Véronique Bergen est philosophe, écrivaine, et poète, et membre du comité de rédaction de la revue Lignes. Docteur en philosophie, son travail porte sur des questions métaphysiques et esthétiques en philosophie et dans l’art contemporain. Son œuvre romanesque explore, entre autres, les axes de l’Histoire des oubliés, de la résistance, de la mémoire, du langage. Elle collabore à diverses revues dont la Nouvelle Quinzaine Littéraire  ou encore L’Art même.  

Sociologue

Philippe Liotard est sociologue et épistémologue au Laboratoire sur les Vulnérabilités et l’Innovation dans le Sport (L-VIS) de l’Université Claude Bernard-Lyon 1. Il est chargé de mission Égalité-Diversité de l’Université. Il écrit sur le corps et ses transformations, depuis l’éducation jusqu’aux modifications touchant à la chair. Il intervient en matière de formation dans les domaines de prévention liés au dopage, aux violences sexuelles, sexistes et homophobes, aux discriminations liées au corps. Après avoir été à l’origine de la revue Quasimodo en 1996, il crée en 2016 L’Inqualifiable, une revue en ligne qui met le corps au centre de ses questionnements. Il partage quelques réflexions sur les modifications contemporaines du corps sur le blog Bodies in Process/Corps en chantier .  

Psychologue clinicienne, docteur en psychopathologie et psychanalyse
Psychologue clinicienne, docteur en psychopathologie et psychanalyse

Catherine Rioult est docteur en psychopathologie clinique de l’Université Paris VII, psychologue clinicienne et psychanalyste. Elle exerce dans un C.M.P.P. (Centre Médico-Psycho-Pédagogique) en Picardie et en cabinet libéral à Paris. Plutôt spécialisées auprès d’adolescents en souffrance, elle a soutenu une thèse en 2009 en psychopathologie fondamentale et psychanalyse, mention « Anthropologie Psychanalytique » à l’Université Paris VII « Scarifications et tatouages chez les adolescents aujourd’hui : une écriture sur le corps », et publié de nombreux articles. Elle a mis en place des ateliers d’écriture pour adolescents depuis une dizaine d’année et a animé des groupes de parole pour parents d’adolescents en difficulté, à l’École des Parents et des Éducateurs d'Ile de France.

Médiathèque

Atelier // Langages des corps. Corps écrit, corps exhibé, corps habillé
Marie-Aude Baronian, Veronique Bergen, Philippe Liotard, Catherine Rioult

Atelier des Rencontres Philosophiques de Monaco du 16 mars 2017
Langages des corps. Corps écrit, corps exhibé, corps habillé
Marie-Aude Baronian, Veronique Bergen, Philippe Liotard, Catherine Rioult
Modérateur : Raphael Zagury-Orly

Atelier // Langages des corps. Corps écrit, corps exhibé, corps habillé
Marie-Aude Baronian, Veronique Bergen, Philippe Liotard, Catherine Rioult

Infos pratiques

AUDITORIUM RAINIER III
Boulevard Louis II - 98000 Monaco
Accès

PARKING :
• Louis II (54 places), accès en voiture : boulevard Louis II
• Grimaldi Forum (341 places), accès en voiture : avenue Princesse Grace

BUS :
• Ligne 1, arrêt Auditorium Rainier III
• Lignes 1, 2 et 4 ; arrêts Terrasses du Casino puis ascenseur pour descendre jusqu’à l’auditorium
• Bus de nuit à partir de 21h30