Les intervenants

Philosophe et psychanalyste
Philosophe et psychanalyste

Maurizio Ferraris est professeur de philosophie à l’université de Turin, où il est aussi président du LabOnt (Laboratoire d’Ontologie) et du Centre d’Ontologie Théorique et Appliquée (CTAO). Il a été membre du Käte Hamburger Kolleg “Recht als Kultur” (Bonn) et membre honoraire du Center for Advanced Studies of South East Europe (Rijeka) et du Internationales Zentrum Für Philosophie NRW. Il a également été membre du Italian Academy for Advanced Studies in America et de l'Alexander von Humboldt Stiftung. Il a été directeur d’études du Collège International de Philosophie et professeur invité dans l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris) aussi bien que dans d’autres universités européennes et américaines. Il est chroniqueur au quotidien La Repubblica et directeur du Rivista di Estetica, Critique, Circulo Hermenéutico editorial et Revue francophone d’esthétique. Il est auteur d’environ cinquante livres, qui ont été traduits en plusieurs langues. Ses recherches, qui portent sur l’esthétique, l’herméneutique et l’ontologie sociale, lui ont permis d’associer son nom à la théorie de la Documentalité et à celle du Nouveau Réalisme Contemporain.

Philosophe

Eric Fiat est professeur agrégé en philosophie, enseignant-chercheur, et professeur à l’université de Paris-Est Marne-la-Vallée. Il est directeur adjoint du laboratoire labellisé LIPHA PE (laboratoire Interdisciplinaire d’étude du Politique Hannah Arendt-Paris-Est), et membre du conseil scientifique du Département de recherche en bioéthique du collège des Bernardins. Il est spécialisé en philosophie morale et éthique appliquée (éthique médicale et éthique du travail social). Depuis 2011, il est membre du comité de rédaction des revues Éthique et Approches.

Philosophe, plasticien et écrivain
Philosophe, plasticien et écrivain

Alain Fleischer est cinéaste, photographe, plasticien et écrivain français. Après des études de lettres, linguistique, sémiologie et anthropologie à la Sorbonne et à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, il a enseigné à l’Université de Paris III et dans diverses écoles d’art, de photographie et de cinéma dont l’IDHEC/FEMIS à Paris. Il est Doctor honoris causa de l’Université du Québec à Montréal, et de l’Université européenne des Sciences humaines de Vilnius, en Lituanie. Lauréat du Prix de Rome, il a séjourné à la Villa Médicis de 1985 à 1987. Sur mission du ministère de la Culture, il a conçu et piloté le projet du Fresnoy-Studio national des arts contemporains, dont il est directeur depuis l’ouverture en octobre 1997. Auteur et réalisateur de plus de trois cent cinquante films, qui ont été présentés dans de nombreux festivals internationaux : Cannes, Berlin, Rotterdam, Hyères, New York, Londres, Venise, etc. et deux fois primés au Festival International du Film sur l’Art de Montréal. Six rétrospectives de l’œuvre cinématographique ont été organisées à ce jour. L’œuvre d’artiste et de photographe est régulièrement montrée dans de nombreuses expositions personnelles et collectives en France et à l’étranger, dans des galeries et musées, dont plusieurs rétrospectives au Centre National de la Photographie, à la Maison européenne de la photographie et au Centre Pompidou à Paris, ainsi qu’à Moscou, l’exposition : Un monde éclairé par les images à la Maison de la Photographie. Il a conçu les films et la scénographie pour les spectacles EAU de Carolyn Carlson, ainsi que Les Ecrans du temps de Daniel Dobbels, avec qui il a souvent collaboré. Il a réalisé films et scénographie pour les opéras La confession impudique de Bernard Cavanna, et I.D. d’Arnaud Petit, dont il a écrit le livret. Alain Fleischer a représenté la France à la Biennale internationale de Sydney (Australie), Biennale internationale de Kwang-ju (Corée), à la Biennale internationale de La Havane (Cuba) dans l’exposition Sporting Life, à l’occasion des Jeux Olympiques au Museum of Contemporary Art de Sydney. Il a publié une cinquantaine d’ouvrages de littérature : romans, recueils de nouvelles, essais sur la photographie et sur le cinéma. Alain Fleischer a intensifié au cours des dernières années son activité d’écrivain.

Philosophe

Michaël Fœssel est professeur à l’École polytechnique, il est également conseiller à la direction de la revue Esprit et dirige depuis 2014 la collection l'Ordre philosophique  aux éditions du Seuil avec Jean-Claude Monod. Son travail actuel porte sur le sens et les risques de l'expérience démocratique.

Sportif

Tout comme Jacques Mayol, dont Luc Besson fit en 1988 le héros de son Grand Bleu, c’est enfant que le monégasque Pierre Frolla a attrapé le virus de la plongée. Dans le sillage d’un père qui fut membre de l’équipe nationale de chasse sous-marine, la stimulation d’un frère à ses côtés pour pousser toujours un peu plus loin le challenge, Pierre grandit palmes aux pieds, la Méditerranée comme terrain de jeu et d’exploration. Recordman du monde de plongée en apnée statique en 1990 et membre de l’équipe de France d’apnée A.I.DA, Claude Chapuis est à l’origine des premières compétitions et embarque le jeune homme prometteur dans l’aventure. En 1999, Pierre Frolla devient recordman du monde en Immersion Libre. Il s’agit de descendre seul, sans rien, ni palmes, ni masque, à la seule force de ses bras. Une des trois disciplines de compétition de la plongée en apnée. En 2004, il obtient son quatrième record mondial dans la catégorie «Poids Variable», discipline extrême que les images du Grand Bleu ont fait connaître au grand public. Lesté par une gueuse de plomb, la remontée s’effectue à la seule force des membres. Il atteint 123 mètres, profondeur vertigineuse où seul un corps entraîné peut supporter la pression (13 kg par cm2) et un mental d’acier, les sensations qui l’accompagnent. La grande émotion. En 2002, il décide de se consacrer à l’enseignement de sa passion dans une école qu’il crée à Monaco, L’école Bleue, et au tournage de documentaires.

À l'origine des Rencontres ...

Ceci n'est pas une télévision ...

Le temps de la conversation
Mercredi 7 et jeudi 8 juin 2017